Général

Intégrer une école de commerce post-bac sur dossier ou via le concours Sesame

Intégrer une école de commerce une fois son baccalauréat en poche n’est pas chose aisée. En effet, la quasi-totalité des grandes écoles conditionne désormais l’admission dans leur établissement à une étude de dossier. Il s’agit d’un prérequis indispensable, quel que soit le niveau du candidat postulant. Cela explique l’importance qu’accordent les écoles au dossier d’admission pour évaluer le potentiel des postulants. Nous verrons dans les lignes ci-dessous comment les écoles procèdent aux études des dossiers, et comment maximiser ses chances pour faire partit des heureux élus dans une école de commerce. Afin d’optimiser vos chances d’entrer dans une des écoles post bac comme l’IESEG ou encore l’ESSEC et l’EDHEC, il est possible de preparer le concours Sesame ou encore de préparer le concours Acces ou Link pour accéder à ces écoles prestigieuses qui sont difficilement accessibles après une prepa

Toutes les écoles exigent-elles un dossier ?

Toutes les écoles de commerce exigent dorénavant un dossier avant de procéder à un recrutement. Toutefois, le processus d’admission varie d’une école à l’autre. Certaines écoles recrutent sur concours. Il s’agit ici d’épreuves écrites et orales ou d’autres tests. Les résultats obtenus seront appréciés par un jury lors d’une délibération. D’autres écoles ne s’appuient que sur les dossiers pour sélectionner les meilleurs candidats, il s’agit ici d’une manière de faire le tri entre les candidatures. Si les résultats sont jugés bons, vous êtes admis à poursuivre le processus d’admission, autrement vous êtes recalé.

Intégrer une école de commerce post-bac sur dossier ou via le concours Sesame

De quoi doit être constitué un dossier d’admission ?

D’une manière générale, il s’agit de pièces administratives : un CV, une lettre de motivation, une lettre de recommandation et des relevés de notes. Toutefois, selon la formation souhaitée des pièces supplémentaires peuvent être exigées.

Dossier pour les élèves en classe de terminale

Il est essentiellement constitué des relevés de notes des classes de première et de terminale. Une attention particulière sera portée aux notes obtenues lors de l’épreuve de français au Bac. Certaines grandes écoles procèdent désormais à une analyse de l’environnement des candidats en prenant en considération leur établissement d’origine. Toujours est-il qu’avoir un bon dossier maximise vos chances. Il faut donc avoir une bonne moyenne (comprise entre 13 et 17). Par ailleurs, les appréciations des professeurs sont également prises en compte.

Dossier pour les bacs 2 3, et les cursus anglophones

En ce qui concerne les étudiants en passe d’obtenir un diplôme d’enseignement supérieur, le dossier d’admission à une école de commerce devra comporter : une copie ou attestation du dernier diplôme en date et les relevés de notes du cycle en cours. Pour les formations en anglais, vous pourrez être amené à produire un certificat de niveau de langue (TOEFL, TOEIC) pour mieux juger de vos aptitudes dans ce domaine. Dans ce cas précis, un CV présentant votre parcours académique et non académique ainsi qu’une lettre de motivation devront être tous les deux rédigés en anglais. Une attestation de niveau dans une autre langue sera considérée comme un réel atout. Après avoir passé les concours post bac à l’instar du concours sesame, il est possible de de faire également le cursus anglophone avec des échanges avec des universités anglaises et américaines. Le concours Sésame est accessible pour tout élève travailleur et sérieux mais l’éducation nationale ne permet pas aux élèves de le préparer en classe de terminale. Il est alors nécessaire de prendre des cours particuliers ou un stage de préparation pour bien augmenter les chances de réussite de ce concours qui est très demandé par les élèves.

L’importance de l’aspect parascolaire

Penser que seules les bonnes notes comptent pour intégrer une école de commerce serait une erreur. Des candidats moins bien classés que d’autres ont décroché le précieux sésame sans avoir été les mieux notés pendant leur cursus scolaire. L’astuce consiste à se démarquer des autres candidats par les activités parascolaires. Avez-vous été délégué de classe, membre d’un bureau estudiantin, capitaine d’une équipe de football ou bénévole ? Rien ne doit être laissé au hasard.

Le nombre de langues parlées et toute sorte d’expériences parascolaires sont aussi à prendre en compte. Tout cela constitue des atouts supplémentaires vis-à-vis des autres candidats. L’étude de dossier est en réalité comme une compétition. Il faut mettre toutes les chances de son côté dès le départ.